Crise des migrants - La Commission observe de "bons progrès" et insiste sur la poursuite des efforts

20/04/16 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Belga

(Belga) La Commission européenne a pris acte mercredi des "bons progrès" réalisés dans le cadre de la mise en ?uvre de l'accord conclu le 18 mars entre l'UE et la Turquie pour tarir les flux migratoires illégaux, tout en soulignant que les efforts et les engagements des différentes parties doivent être poursuivis.

Crise des migrants - La Commission observe de "bons progrès" et insiste sur la poursuite des efforts

Crise des migrants - La Commission observe de "bons progrès" et insiste sur la poursuite des efforts © BELGA

La nouvelle approche commence à porter ses fruits, a estimé le commissaire à la Migration, Dimitris Avramopoulos, en se référant à la forte diminution du nombre de personnes traversant clandestinement la mer Égée pour se rendre en Grèce à partir de la Turquie. Avramopoulos a souligné que l'amélioration du sort des réfugiés qui se trouvent sur les îles grecques constituait l'une des priorités de la Commission. Il a également appelé les États membres de l'UE à "intensifier leurs efforts pour soutenir la Grèce", mais aussi en matière de réinstallation et de relocalisation des réfugiés. La Turquie, pour sa part, doit consentir davantage d'efforts pour faire en sorte que les personnes qui ont besoin d'une protection internationale reçoivent le type de soutien dont elles ont le plus besoin, a ajouté le commissaire. Celui-ci a également insisté pour que l'État turc prenne les mesures nécessaires pour satisfaire aux critères restants de la feuille de route sur la libéralisation du régime des visas d'ici la fin du mois d'avril, en vue de la levée des obligations de visa pour les ressortissants turcs d'ici fin juin 2016 au plus tard. A ce jour, 325 migrants en situation irrégulière arrivés en Grèce après le 20 mars ont été renvoyés en Turquie, tandis que 103 réfugiés syriens ont été réinstallés dans l'UE dans le cadre du programme "1 pour 1", a détaillé l'exécutif européen dans son premier rapport sur la mise en ?uvre de l'accord. (Belga)

Nos partenaires