Crise des migrants: "la Belgique doit adapter sa capacité à la demande"

04/09/15 à 08:08 - Mise à jour à 08:08

Source: Belga

La Belgique doit adapter sa capacité à la demande, a souligné le Premier ministre Charles Michel, cité vendredi dans plusieurs quotidiens flamands. Selon lui, le nombre de 250 demandes d'asile qui peuvent être enregistrées par jour peut être augmenté ou diminué en fonction des circonstances.

Crise des migrants: "la Belgique doit adapter sa capacité à la demande"

© Belga Image

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, a annoncé mardi que l'Office des étrangers (OE) n'était pas en mesure d'enregistrer plus de 250 demandes d'asile par jour. Or, les demandeurs en provenance de zones de guerre affluent et le parc situé en face de l'Office, dans le quartier nord à Bruxelles, se remplit de tentes.

"Aujourd'hui, il n'est bien sûr pas possible de faire plus. Les demandes d'asile doivent être traitées sérieusement. Mais 250, ce n'est pas un chiffre idéologique. Bientôt, cela pourra être plus. Ou moins", a expliqué M. Michel.

Le Premier ministre veut investir davantage de moyens pour venir en aide aux personnes qui n'ont pas encore pu introduire leur demande. Jeudi soir, la Région bruxelloise, la Ville de Bruxelles, les communes de Schaerbeek et de Saint-Josse ainsi que les CPAS bruxellois ont tiré la sonnette d'alarme. Ils ont appelé le gouvernement fédéral "à prendre sa responsabilité et la pleine mesure de la situation".

"Bien entendu, je ne suis pas content de la situation autour de l'Office des étrangers à Bruxelles. Par conséquent, des moyens supplémentaires venant de l'armée seront déployés, par exemple des tentes, qui permettront de créer un environnement humain. Nous devons faire en sorte que les conditions de vie là-bas s'améliorent", a indiqué le Premier ministre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires