Crise des migrants - La Bavière veut elle-même contrôler ses frontières

27/12/15 à 04:37 - Mise à jour à 04:37

Source: Belga

(Belga) L'État libre de Bavière, un des seize länder allemands par lequel des centaines de milliers de demandeurs d'asile sont arrivés en Allemagne, veut effectuer lui-même les contrôles aux frontières, a indiqué le ministre bavarois des Affaires intérieures Joachim Hermann (CSU) au Welt am Sonntag. Selon le ministre, les contrôles réalisés à la frontière germano-autrichienne sont inadéquats et représentent "un risque immense pour la sécurité" en Bavière.

Crise des migrants - La Bavière veut elle-même contrôler ses frontières

Crise des migrants - La Bavière veut elle-même contrôler ses frontières © BELGA

Selon le ministre, la police fédérale allemande n'est pas en mesure de remplir efficacement cette mission en raison d'un manque d'effectifs. "C'est pourquoi nous voulons nous-mêmes entrer en action", explique-t-il au journal. Les autorités bavaroises ont déjà proposé leur aide à la Bundespolizei, mais le gouvernement allemand les a poliment éconduites. "Il s'agit d'une décision purement politique prise à Berlin", fulmine le ministre Hermann. Selon lui, ces contrôles défaillants représentent un immense risque sécuritaire pour le länder en raison du crime organisé et de la menace terroriste. "Le fait qu'aucun contrôle approprié ne puisse être réalisé cinq semaines après les attentats de Paris, malgré le danger flagrant, est une preuve d'incompétence." Joachim Hermann ajoute que le flux de migrants vers l'Allemagne doit fortement baisser l'année prochaine. "Quelque 4.000 demandeurs d'asile traversent encore quotidiennement la frontière en Bavière. (...) Nous pourrons encore accueillir 350.000 réfugiés en 2016, mais pas une nouvelle fois plus d'un million." (Belga)

Nos partenaires