Crise des migrants - Deux parlementaires belges ont visité la Jungle de Calais

12/10/16 à 23:03 - Mise à jour à 23:04

Source: Belga

(Belga) La députée européenne Hilde Vautmans (Open Vld) et le parlementaire flamand Wouter Devriendt (Groen) ont effectué mercredi une visite de près de trois heures dans la Jungle de Calais, un camp de migrants qui fait face aux côtes anglaises et qui doit bientôt être évacué. Ce pourrait déjà être le cas le week-end prochain. Un sujet que tous deux souhaitent mettre à l'agenda politique le plus rapidement possible, étant donné les conséquences qu'une telle évacuation pourrait avoir sur ces 10.188 migrants et sur les 1.179 mineurs non accompagnés qui s'y trouvent.

"Que va-t-il leur arriver lorsque le camp sera évacué? ", s'interroge Hilde Vautmans, estimant que le monde politique devait se saisir de cette question afin d'éviter que ces jeunes tombent entre les mains de trafiquants d'êtres humains. Elle craint ainsi qu'ils se retrouvent dans des filières de prostitution ou qu'on les tue afin de prélever leurs organes. Des hypothèses déjà avancées par l'office de police criminelle intergouvernemental Europol, insiste la députée européenne. La députée européenne veut mettre cette question à l'agenda politique européen le plus rapidement possible. Seul inconvénient: la prochaine réunion plénière du parlement n'est pas prévue avant la fin du mois. Wouter Devriendt aimerait également interpeller le Premier ministre Charles Michel sur cette problématique. Lors de l'évacuation de la partie sud de la Jungle, début 2016, au moins 122 enfants ont été portés disparus. "En cas d'évacuation, la Belgique doit être prête à apporter une aide humanitaire et à accompagner correctement les personnes voulant demander l'asile si la France néglige cette question. Le député écologiste flamand espère que Charles Michel interpellera son homologue français à ce sujet. (Belga)

Nos partenaires