Crise des migrants - Demotte affiche son "incompréhension" face au pré-accord conclu entre l'UE et la Turquie

08/03/16 à 18:41 - Mise à jour à 18:41

Source: Belga

(Belga) Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, a affiché mardi à Genève son "incompréhension" face au pré-accord conclu lundi entre l'Union européenne et la Turquie à propos de la gestion des flux de migrants vers l'Europe.

"Les solutions préconisées posent vraiment question au regard de nos engagements internationaux", a commenté le socialiste lors d'une intervention mardi devant la 31e session du Conseil des Droits de l'Homme à Genève consacrée aux violences dont font l'objet les femmes et les enfants en situation de conflit. Plutôt que cette attitude, les responsables politiques se doivent de "lutter contre l'hostilité qui peut s'installer chez nos concitoyens à l'égard de ces nouvelles populations", selon le contenu de son discours transmis depuis Genève. "Nous savons qu'elles (ces populations) constituent une richesse pour nos sociétés mais nous devons l'expliquer sans relâche, pour lutter contre le radicalisme politique", a-t-il ajouté. Les dirigeants européens et la Turquie ont trouvé un accord de principe lundi soir pour intensifier leur coopération afin de tarir pour de bon l'afflux de migrants sur les côtes grecques. Ils se sont donné dix jours, jusqu'à un autre sommet européen, les 17 et 18 mars, pour affiner les détails. Mais les 28 ont d'ores et déjà salué les propositions d'Ankara, et notamment sa proposition d'accepter le retour de tous les migrants, y compris des réfugiés syriens, même si pour cette catégorie, l'UE s'engagerait à reprendre par des voies légales autant de Syriens directement depuis le territoire turc qu'elle en a renverra vers la Turquie. (Belga)

Nos partenaires