Crise au Venezuela - Washington veut isoler le Venezuela jusqu'au départ de Maduro

09/05/18 à 00:53 - Mise à jour à 00:54

Source: Belga

(Belga) Les Etats-Unis ont fait part mardi de leur intention d'isoler davantage le Venezuela jusqu'à ce que le président Nicolas Maduro quitte le pouvoir, et ils ont appelé leurs alliés à les imiter.

"Je pense que nous devons continuer à isoler Maduro jusqu'à ce qu'il cède. Tenter de faire partir Maduro est du ressort (des pays) de la région", a estimé Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies, lors d'une réunion au département d'Etat à Washington consacrée à l'Amérique latine. "L'oppression systématique des Vénézuéliens est devenue une menace active pour la région entière", a-t-elle prévenu. "Pour la sûreté et la sécurité de tous les peuples d'Amérique latine, il est temps que Maduro parte". Le président vénézuélien affirme fréquemment que les Etats-Unis vont envahir son pays mais Mme Haley a souligné que tout changement devrait découler d'une pression des pays de la région. Le vice-président américain a appelé lundi M. Maduro à suspendre l'élection présidentielle prévue le 20 mai: "Les soi-disant élections prévues ne sont rien de plus qu'une escroquerie et une mascarade", a estimé Mike Pence. Dans le même temps, le Trésor américain annonçait avoir pris des sanctions contre une vingtaine d'entreprises, dont seize basées au Venezuela et les autres au Panama, et contre trois citoyens vénézuéliens impliqués, selon Washington, dans le trafic de drogue et le blanchiment d'argent. Le Venezuela traverse une grave crise économique et politique qui a poussé des centaines de milliers d'habitants à quitter le pays. (Belga)

Nos partenaires