Crise au Venezuela - Le président Maduro limoge son ambassadeur à l'ONU

05/12/17 à 22:21 - Mise à jour à 22:23

Source: Belga

(Belga) L'ambassadeur du Venezuela auprès des Nations unies, visé par des accusations de corruption au sein du groupe pétrolier public PDVSA, a annoncé mardi avoir démissionné sur ordre du président Nicolas Maduro.

"Je m'adresse à vous afin de notifier ma démission de ce poste", écrit Rafael Ramirez dans un courrier au ministre des Affaires étrangères Jorge Arreaza, qu'il a diffusé sur Twitter. "Cette décision correspond à l'accord conclu lors de notre conversation, après avoir reçu l'instruction du président de la République de quitter mes fonctions", ajoute-t-il. La décision de M. Ramirez, qui a présidé PDVSA de 2004 à 2014, survient alors que les autorités vénézuéliennes ont lancé une vaste opération contre la corruption au sein du groupe public, source de 96% des revenus du pays. Deux de ses proches, Eulogio del Pino et Nelson Martinez, qui furent ministre du Pétrole et président de PDVSA, ont été arrêtés jeudi dans le cadre de cette affaire. Sur Twitter, M. Ramirez a toutefois estimé que les accusations à son encontre avaient une visée politique: "On m'a écarté en raison de mes opinions et je resterai, quoi qu'il arrive, fidèle au commandant (Hugo) Chavez! ", défunt président du Venezuela de 1999 à 2013. Le Venezuela est confronté à une grave crise économique, en raison notamment de la chute des cours du brut, et politique, alors que la mainmise du président Maduro sur la quasi-totalité des institutions est de plus en plus contestée, dans le pays comme à l'international. Dans ce contexte, le chef de l'Etat socialiste sera candidat à sa réélection en 2018. (Belga)

Nos partenaires