Crise au Burundi - Des avocats des victimes portent plainte contre le procureur Bagorikunda devant la CPI

22/04/16 à 09:53 - Mise à jour à 09:53

Source: Belga

(Belga) Un collectif d'avocats défendant les familles de victimes d'exécutions extrajudiciaires présumées au Burundi, comptant dans ses rangs le Belge Bernard Maingain, a déposé plainte à l'encontre du procureur général burundais, Valentin Bagorikunda, devant le bureau du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) pour "entrave à la justice de la Cour", a-t-il annoncé vendredi.

Crise au Burundi - Des avocats des victimes portent plainte contre le procureur Bagorikunda devant la CPI

Crise au Burundi - Des avocats des victimes portent plainte contre le procureur Bagorikunda devant la CPI © BELGA

Ces avocats avaient saisi le mois dernier la CPI, affirmant agir au nom de 60 familles, dont certains membres ont selon elles été victimes d'exécutions extrajudiciaires au Burundi, un pays plongé depuis un an dans une grave crise politique. En réaction, M. Bagorikunda avait, dans un communiqué, mis en garde ces familles contre le risque de manipulation dont ils peuvent faire l'objet "en confiant leurs plaintes à des gens qui ont des agendas autres que celui de la justice". "Ce faisant, le procureur général du Burundi tente d'entraver l'action des familles de victimes auprès de la CPI. Son communiqué est, très clairement, une menace tant à l'égard des familles que de leurs avocats", ont dénoncé vendredi ces derniers. Il s'agit d'Armel Niyongere, avocat au barreau du Burundi et grande figure de la société civile burundaise aujourd'hui en exil, de Léon Lef Forster, avocat au barreau de Paris, et de Me Bernard Maingain, avocat au barreau de Bruxelles très engagé dans de nombreux dossiers politiques. (Belga)

Nos partenaires