Crèches: Rhode-Saint-Genèse dit non aux nouvelles exigences linguistiques

19/02/14 à 07:12 - Mise à jour à 07:12

Source: Le Vif

Le conseil communal de la commune à facilités de Rhode-Saint-Genèse a voté mardi une motion demandant le retrait du nouveau décret imposant de nouvelles exigences en matière de connaissance du néerlandais pour le personnel des crèches dépendant de Kind en Gezin.

Crèches: Rhode-Saint-Genèse dit non aux nouvelles exigences linguistiques

© Thinkstock

Le nouveau décret stipule que les crèches devront à l'avenir compter, en-dehors du responsable, au moins un(e) accompagnateur(-trice) connaissant le néerlandais pour être reconnues par Kind en Gezin, l'équivalent flamand de l'ONE.

Seuls les membres francophones du conseil ont approuvé la motion. L'échevine Sophie Wilmes a souligné que quelque 107 des 226 structures d'accueil de Rhode-Saint-Genèse sont menacées par cette mesure. Elle a ajouté que la question linguistique n'avait jamais posé problème dans ce domaine auparavant et que au moins cinq années seront nécessaires afin de remplir ces nouvelles exigences.

La liste d'union flamande Respect a rejeté la motion. L'échevine flamande Geertrui Windels a rappelé que la législation impose des exigences en matière de connaissance du néerlandais depuis 2009, ce qui laissait suffisamment de temps aux structures d'accueil pour s'adapter. Elle demande dès lors au conseil communal de trouver des solutions afin de respecter le décret et ajoute que la province propose une offre d'apprentissage linguistique spécifique au secteur de l'accueil des enfants.

En savoir plus sur:

Nos partenaires