Création musicale: Bol d'airs à Saxå

12/08/18 à 17:53 - Mise à jour à 17:53
Du Le Vif/L'Express du 02/08/18

Notamment porté par les Festivals de Wallonie, le projet MusMa (Music Masters on Air) a pour vocation de stimuler la création de jeunes compositeurs classiques européens. Cet été, les recrues belges ont parfait leurs accords au bord d'un lac suédois.

Calme et volupté. Echappées des fenêtres ouvertes du Saxå Herrgård, un vieux manoir du Vårmland perdu dans les bois, des notes dévalent jusqu'à l'étendue du lac la douce pente où buissonnent des arbrisseaux de myrtilles, d'airelles et de mûres boréales. Dieu que la terre est belle, en Suède, et sa population rurale mélomane, pour venir écouter ainsi, depuis les villages alentours qui tous portent des noms de commodes Ikea, les petites pièces contemporaines conçues par une poignée de jeunes musiciens européens. Entassés, fin juin, dans la touffeur d'une chambre au plafond lézardé, ils sont une soixantaine d'auditeurs de tous âges, concentrés sur ces morceaux inédits dont ils semblent apprécier le moindre son neuf. Eliott Delafosse, beaucoup moins : short en jeans et catogan, le compositeur de 24 ans, issu du conservatoire de Mons, boude un peu la façon dont l'ensemble Ex Novo interprète pour l'heure sa Femen, l'oeuvre qu'il a conçue pour la huitième édition du MusMa : " Huit minutes au lieu des six trente que j'ai demandées, c'est un tempo beaucoup trop lent, grogne-t-il. Et sur ce thème, en plus ! " Joris, Katarzyna, William et Rafaelle, ses confrères polyglottes du MusMa 8, ne le contrediront pas : rédiger quelque chose d'agréable à l'oreille, pour trois instruments (flûte, alto, harpe) et une voix de soprano (un mélange rare...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires