Crash MH17: des familles malaisiennes réclament justice

13/07/17 à 14:00 - Mise à jour à 14:01

Source: Belga

(Belga) Des membres de familles malaisiennes proches de victimes de l'explosion de l'avion de Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine il y a trois ans ont réclamé les larmes aux yeux jeudi que les responsables soient traduits en justice.

Le Boeing 777 qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur (vol MH17) avait été abattu par un missile le 17 juillet 2014, dans l'est de l'Ukraine en guerre, ce qui avait entraîné la mort des 298 passagers et membres de l'équipage présents à son bord. L'équipe d'enquête commune (JIT) a conclu que l'appareil avait été touché par un missile de type BUK acheminé de Russie et tiré d'une zone de combat contrôlée par les rebelles prorusses, mais Moscou a toujours nié être impliqué. Aucun suspect n'a été appréhendé jusqu'ici dans le cadre de l'enquête ouverte après le drame. Quarante-trois Malaisiens figuraient parmi les victimes. Environ 90 proches, pour la plupart vêtus de noir, ont participé jeudi à Kuala Lumpur à une cérémonie commémorative à la veille du troisième anniversaire de la catastrophe. Mercredi, un avocat de familles de victimes avait appelé le président russe, Vladimir Poutine, à prendre ses responsabilités. "Mes clients ont attendu trois ans, M. Poutine. Il n'y a toujours pas de responsable", avait déclaré au quotidien Sydney Morning Herald l'avocat américain Jerome Skinner, qui représente des familles de victimes originaires d'Australie, de Malaisie, de Nouvelle-Zélande et des Pays-Bas."Ne pensez-vous pas qu'une telle tragédie mérite une explication ? Vous êtes le seul qui puissiez y remédier", avait-il ajouté. Le drame était survenu au moment où la guerre en Ukraine était à son paroxysme, alimentant encore plus les tensions entre les pays occidentaux et Moscou. (Belga)

Nos partenaires