Crash d'un F-16: Le danger lié à la présence d'hydrazine est écarté

16/08/12 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Le Vif

Après le crash d'un F-16 à Kleine-Brogel (Peer), en province de Limbourg, les riverains avaient reçu l'instruction de garder leurs fenêtres et leurs portes fermées en raison de la présence d'un réservoir contenant de l'hydrazine, un produit hautement inflammable.

Crash d'un F-16: Le danger lié à la présence d'hydrazine est écarté

© Belga

"L'hydrazine est une sorte de carburant que l'on retrouve dans les F-16. En cas de détresse, cela permet à l'appareil d'encore voler. Le réservoir est intact et nous l'avons récupéré", a déclaré le général-major Claude Van De Voorde jeudi au cours d'une conférence de presse à la base aérienne de Kleine-Brogel.
"Aucune substance toxique ne s'est libérée (dans l'air). En combinaison avec l'oxygène, l'hydrazine s'enflamme immédiatement et cela peut causer alors un nuage toxique. Après le crash, personne n'a finalement été évacué. Une ferme se trouvait à proximité (du lieu de l'accident)", a ajouté le général-major Van De Voorde.

L'avion s'est écrasé juste en dehors du domaine militaire, a déclaré la police.Personne n'a été blessé dans l'accident. Le pilote a pu se sauver en actionnant son siège éjectable et s'est retrouvé dans un arbre. Il est sain et sauf. L'avion a, lui, pris feu. Les riverains doivent garder leurs portes et fenêtres fermées. Personne n'a été blessé dans le crash de l'avion F-16 de l'armée belge qui s'est, rappelons le, produit jeudi après-midi à proximité de la Voortstraat à Kleine-Brogel, près de Peer, a indiqué le porte-parole de la police de la zone Kempenland, Eric Cenens.

L'appareil s'est écrasé peu après 15h00 sur le domaine militaire. Le pilote est indemne. A la suite du crash, l'avion a pris feu. "Il n'y a pas eu de blessé et il n'y a pas d'autres dégâts matériels (que l'avion)", selon le porte-parole.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires