Crash d'un avion à Cuba: la compagnie mexicaine présentait des problèmes de maintenance

20/05/18 à 17:17 - Mise à jour à 17:18

Source: Belga

(Belga) Damojh, la compagnie aérienne mexicaine propriétaire de l'avion qui s'est écrasé à Cuba, présentait de sérieux problèmes de maintenance de sa flotte, rapporte un ancien pilote de la compagnie.

L'accident de ce Boeing 737 près de l'aéroport de La Havane a coûté la vie à 110 personnes vendredi. Trois survivants se trouvent dans un état critique. Le pilote Marco Aurelio Hernandez a indiqué aux journaux mexicains El Universal et Milenio qu'il avait été témoin de moteurs en surchauffe, des surcharges, des pilotes surmenés, de la corrosion sur des ailes d'avion, un manque de pièces de rechange et des défauts de radars, lorsqu'il travaillait pour Damojh entre 2005 et 2013. L'homme, qui a piloté à plusieurs reprises l'appareil qui s'est écrasé, a ajouté qu'il avait dénoncé la compagnie aux autorités et que ce sont probablement des pots-de-vin qui lui ont permis de poursuivre ses activités. Les autorités de l'aviation mexicaine ont de leur côté déclaré que la compagnie aérienne serait soumises à de nouvelles vérifications afin de voir si elle est apte à opérer. Les derniers contrôles remontent à novembre. Selon le ministre cubain des Transports, Adel Yzquierdo, des représentants de Boeing se rendront sur l'île pour aider lors de l'enquête sur les causes du crash. L'avion, qui reliait La Havane à Holguin, s'est écrasé peu après son décollage. Une des deux boîtes noires a été retrouvée. L'appareil avait été loué à la compagnie aérienne cubaine Cubana de Aviacion. D'après le site Planespotters.net, il était vieux d'environ 39 ans et a appartenu à différentes compagnies aériennes. (Belga)

Nos partenaires