Couvre-feu à La Louvière : une mesure "excessive" selon Ecolo

19/07/10 à 12:41 - Mise à jour à 12:41

Source: Le Vif

Le Bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert (PS), a pris vendredi une ordonnance de police pour privilégier la tranquillité publique dans son entité. Selon la locale Ecolo, c est une mesure "excessive" et "disproportionnée". Les Verts de La Louvière demandent au bourgmestre de "revenir à la raison" et d'adapter la réponse au problème.

Couvre-feu à La Louvière : une mesure "excessive" selon Ecolo

© Belga

Cette décision intervient après le dépôt d'une série de plaintes de citoyens qui dénoncent le climat d'insécurité de l'entité. De nombreux rassemblements de personnes troublent la tranquillité publique par leur comportement.

L'ordonnance stipule que "tout rassemblement de deux personnes ou plus qui, notamment, portent atteinte à la tranquillité publique, à la sécurité ou à l'ordre public est interdit entre 21h00 et 5h00." Il est précisé que "tout rassemblement de ce type pourra être dispersé et les membres pourront faire l'objet d'une privation de liberté pour une durée maximale de 12 heures, conformément à la loi."
Les mineurs d'âge figurant dans ces rassemblements pourront être pris en charge par la police, qui les ramènera au commissariat, où leurs responsables légaux viendront les chercher. A défaut de quoi, ils seront gardés jusqu'à 6h00. Enfin, tout membre de ces rassemblements qui sera en possession de boissons alcoolisées se les verra confisquées et détruites.

Les mesures prévues dans l'ordonnance, qui sera ratifiée par le prochain Conseil Communal, devraient être d'application jusqu'au 31 août. Le bourgmestre précise cependant qu'une évaluation régulière de la situation sera réalisée pour envisager une nouvelle ordonnance ou, au contraire, y mettre un terme plus tôt que prévu.

Ecolo demande un retour à la raison

Dans un communiqué, Ecolo déplore que le bourgmestre pénalise toutes les soirées tardives et stigmatise une catégorie de population, en l'occurrence les jeunes qui se rencontrent naturellement dans les lieux publics. "La richesse de La Louvière, c'est sa convivialité. Le bourgmestre semble vouloir la brider pour quelques excès", a remarqué Ecolo, préconisant d'autres mesures, comme la médiation et le dialogue.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires