Couloir humanitaire: les premières familles de réfugiés syriens en Belgique d'ici Noël

22/11/17 à 18:20 - Mise à jour à 21:07

Source: Belga

Les premières familles de réfugiés syriens qui seront accueillies en Belgique dans le cadre du "couloir humanitaire" arriveront d'ici Noël, a indiqué mercredi, le porte-parole de la conférence épiscopale, Tommy Scholtes, en marge de la signature d'une déclaration d'intention par le secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken et les représentants des cultes reconnus. Au total, 150 réfugiés syriens particulièrement vulnérables seront accueillis par des communautés de croyants.

Couloir humanitaire: les premières familles de réfugiés syriens en Belgique d'ici Noël

Hilde Kieboom, Theo Francken et Jozef De Kesel © BELGA

L'accord signé par les représentants des cultes catholique, islamique, juif, protestant-évangélique, orthodoxe et anglican prévoit l'arrivée de 150 réfugiés syriens de Turquie et du Liban, avec un visa humanitaire que M. Francken s'est engagé à octroyer. En Belgique, pendant la durée de la procédure de demande d'asile, ils seront principalement pris en charge par des communautés de croyants des diocèses catholiques, mais les autres communautés religieuses participeront également à leur accueil.

Les réfugiés ont été sélectionnés sur base de leur vulnérabilité. Il s'agit essentiellement de familles avec enfants, de personnes âgées, en danger ou ayant besoin de soins médicaux importants.

Dès que les diverses formalités liées à leur voyage auront été réglées, les réfugiés arriveront progressivement en Belgique, sur l'ensemble du territoire. Les familles, dont les premières sont attendues pour Noël et les suivantes en janvier et février, seront accompagnées par des membres des communautés religieuses et des associations dans leurs démarches.

La communauté de Sant'Egidio est à l'origine de l'initiative de "couloir humanitaire", qui a déjà été mise en place en France et en Italie, pour respectivement 500 et 2.500 réfugiés. Son coût, pris en charge par les communautés, est estimé à 18.000 euros par an pour une famille de quatre personnes.

"Les couloirs humanitaires mettent aussi l'accent sur la sécurité: celle des réfugiés qui ne doivent pas risquer leur vie en traversant la Méditerannée et celle des pays d'accueil, puisqu'un screening préalable permet de connaître le profil des personnes qui les rejoignent", fait remarquer l'initiateur Jan De Volder de Sant'Egidio.

Contrairement à ce qu'il s'était passé en France et en Italie, tous les cultes reconnus sont impliqués dans l'opération en Belgique. Quant à la répartition financière, "l'apport s'est fait en fonction des moyens de chacun, mais la contribution du monde catholique et des protestants a été essentielle", souligne Philippe Markiewicz, président du Consistoire central israélite de Belgique.

"Comme croyants, nous ne pouvons rester indifférents au drame qui se déroule en Syrie. Je salue et remercie les responsables des cultes pour cette collaboration interreligieuse totalement inédite", a conclu le primat de Belgique, Mgr Jozef De Kesel.

Belga

Nos partenaires