Corée Nord: l'ONU interdit de ports quatre navires soupçonnés de violer les sanctions

10/10/17 à 01:57 - Mise à jour à 01:58

Source: Belga

(Belga) Le Comité de suivi des sanctions de l'ONU imposées à la Corée du Nord a identifié "quatre navires" qui sont depuis peu "interdits de ports" dans le monde, une "première", a annoncé lundi Hugh Griffiths, coordonnateur des experts chargés du dossier nord-coréen.

"C'est la première fois dans l'histoire des Nations unies" que des navires, identifiés comme transportant des marchandises bannies par des résolutions de l'ONU, sont interdits de ports, a-t-il souligné devant des journalistes dont un de l'AFP. Il s'exprimait à l'issue d'une réunion publique à l'ONU ouverte à tous les Etats membres des Nations unies et au cours de laquelle il a annoncé la mise au ban de tous les ports de ces quatre cargos suspectés de violer les résolutions de l'ONU. L'interdiction de ports pour ces quatre navires a été prise "le 5 octobre", a précisé Hugh Griffiths. "Ces quatre navires sont interdits de tous les ports (...) pour avoir transporté des marchandises interdites", a-t-il ajouté en refusant de préciser lesquelles. Selon une source proche du dossier, les quatre navires ont été visés pour avoir transporté ou continuer de transporter encore aujourd'hui du charbon, du fer ou du poisson, des marchandises expressément ciblées par les derniers trains de sanctions de l'ONU. "La désignation des quatre navires ne veut pas dire un gel d'avoirs ou une interdiction de voyager. Il s'agit d'une interdiction de ports", a expliqué Hugh Griffiths. Des diplomates nord-coréens ont assisté sans prendre la parole à cette réunion, la deuxième du genre organisée à l'ONU, selon des diplomates. Selon une source proche du dossier, les quatre navires visés par la décision de l'ONU ont pour noms PETREL 8 (numéro 9562233), HAO FAN 6 (numéro 8628597), TONG SAN 2 (numéro 8937675) et JIE SHUN (numéro 8518780). Selon le site internet MarineTraffic, les cargos PETREL, HAO FAN et TONG SAN battent respectivement pavillon des Comores, de Saint Kitts et Nevis, et de la Corée du Nord. Le quatrième navire n'est pas identifié sous un drapeau par MarineTraffic. (Belga)

Nos partenaires