COP22 - "Ce qui était un jour impensable est devenu inarrêtable"

15/11/16 à 11:40 - Mise à jour à 11:41

Source: Belga

(Belga) "Ce qui était un jour impensable est devenu inarrêtable", a déclaré mardi à Marrakech le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en référence à l'engagement climatique sans précédent de la communauté internationale et alors que l'élection de Donald Trump suscite de nombreuses craintes.

COP22 - "Ce qui était un jour impensable est devenu inarrêtable"

COP22 - "Ce qui était un jour impensable est devenu inarrêtable" © BELGA

Devant la presse à la conférence de l'ONU sur les changements climatiques (COP22), Ban Ki-moon a souligné que 109 pays, représentant trois quarts des émissions mondiales de gaz à effet de serre, avaient désormais ratifié l'accord de Paris et que ce nombre "augmente de jour en jour voire d'heure en heure". "L'accord de Paris est entré en vigueur en un temps record. Jamais dans l'histoire des Nations unies, un traité international n'était entré en vigueur aussi rapidement", a-t-il ajouté. Interrogé sur les conséquences de l'élection de Donald Trump, qui avait annoncé durant sa campagne vouloir "annuler" l'accord de Paris et avait qualifié le réchauffement climatique de "canular", tout en affirmant vouloir relancer l'industrie du charbon aux Etats-Unis, le secrétaire général des Nations unies a dit espérer que M. Trump comprendra "l'urgence de s'attaquer aux changements climatiques" et que "des forces de marché" sont en marche vers un monde décarbonisé. "Ce qui semblait un jour impensable est devenu inarrêtable. Comme je le dis souvent, nous n'avons qu'une seule planète. Il n'y a pas de planète B", a répété M. Ban. (Belga)

Nos partenaires