COP21 : Marghem et Galant "totalement irresponsables"

13/11/15 à 18:59 - Mise à jour à 19:08

Source: Belga

Pour Patrick Dupriez, co-président du parti présent à Namur, les ministres fédérales de l'Energie Marie Christine Marghem et de la Mobilité Jacqueline Galant "sont totalement irresponsables"

COP21 : Marghem et Galant "totalement irresponsables"

© BELGA

"Beaucoup les accusent de mauvaise gouvernance, mais on voudrait surtout qu'elles montrent une vision", estime Patrick Dupriez.

"D'une part, on enlève 2,1 milliards d'euros de budget à la SNCB et on encourage les voitures de société et les embouteillages, d'autre part on est pour un engagement de la Belgique (à la COP 21) à Paris. C'est délétère politiquement et démocratiquement. Il faut passer à l'acte de manière plus cohérente. Il est plus important de débattre de cela devant le Parlement que des mensonges de Mme Galant. Il faut montrer que nos gouvernements ont la capacité de résister et de s'imposer face aux industries", a déclaré Patrick Dupriez.

Selon les experts, si 80% des ressources fossiles, représentant 3.000 gigatonnes de CO2, restent dans le sol, il y aurait deux chances sur trois d'atteindre l'objectif de rester en-dessous des 2°C de réchauffement de la terre d'ici la fin du 21e siècle. "Depuis 1991, le CO2 a continué d'augmenter, malgré les différentes initiatives, car celles-ci cherchent à modifier le comportement des gens. Nous plaidons pour une autre manière de gérer le robinet: 90 entreprises sont responsables de 60% des émissions. Il faut les forcer à laisser ces ressources dans le sous-sol, avec une taxation du CO2 à la source", a-t-il souligné.

Pour les Verts, il s'agit d'une "nécessité éthique par rapport à l'environnement, pour être moins dépendants de la Russie et du Qatar, mais aussi d'une question de stabilité socio-économique". "Le jour où les ressources ne pourront plus être exploitées, ces entreprises perdront 40-60% de leur valeur d'un coup. Ce serait plus grave que la crise de 2008. C'est ce que l'on appelle la bulle carbone", poursuit M. Dupriez.

Les citoyens, via notamment la manifestation à Paris le 29 novembre, "doivent aussi mettre la pression sur le gouvernement", ajoute-t-il. "L'engagement des différents pays est encore largement insuffisant, avec +3,5°C estimés."

Le parti Ecolo a distribué symboliquement des glaces vendredi après-midi à Liège, Bruxelles, Namur, Charleroi, Mons et en province du Luxembourg dans le cadre de l'action "Ne la laissez pas fondre" à trois semaines de la conférence des Nations unies sur le climat à Paris (COP 21).

En savoir plus sur:

Nos partenaires