Contrôle budgétaire : l'opposition indignée que la presse soit informée avant le parlement

31/03/15 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Belga

L'opposition a forcé la commission des Finances à un débat de procédure de trois quarts d'heure mardi au cours duquel elle a fustigé l'absence du ministre du Budget, Hervé Jamar, dont le cabinet organisait dans le même temps un briefing technique sur le contrôle budgétaire à destination de certains journalistes.

Contrôle budgétaire : l'opposition indignée que la presse soit informée avant le parlement

© Belga

Le député Ahmed Laaouej (PS) a notamment invité le président de la commission Eric Van Rompuy (CD&V) faire jouer son "autonomie" pour organiser une réunion permettant un "approfondissement technique" des mesures décidées lundi par le gouvernement. "C'est inacceptable, il faut pouvoir entendre le ministre Jamar sur les chiffres", a renchéri Georges Gilkinet (Ecolo-Groen).

Eric Van Rompuy (CD&V) a fini par consentir à la demande de l'opposition en indiquant qu'il contacterait le cabinet du ministre du Budget afin de savoir à quelle heure celui-ci pourrait être disponible pour fournir des explication à la commission mercredi.

En l'absence de réponse favorable, un débat élargi pourrait être organisé en séance plénière jeudi selon les modalités organisées mercredi par la conférence des présidents. Le groupe PS a notamment exigé d'obtenir l'accès total au modèle de calcul du SPF Finances qui a abouti à ce qu'il y ait "subitement 750 millions d'euros de recettes IPP en moins pour les Régions".

Le cdH a écrit mardi au président de la Chambre et au président de la commission des Finances afin d'organiser une réunion urgente avec le ministre du Budget. A l'issue de ce débat de procédure, la commission a poursuivi l'examen de son ordre du jour à l'invitation pressante du CD&V et du MR.

Nos partenaires