Contrôle budgétaire : Ecolo dénonce "l'aventurisme" de la majorité fédérale

07/06/16 à 11:57 - Mise à jour à 11:56

Source: Belga

Ecolo a dénoncé mardi "l'aventurisme" budgétaire de la majorité fédérale. Selon les Verts, le rapport de la Cour des comptes sur l'ajustement du budget 2016 démontre le manque de sérieux et la fragilité de celui-ci.

Contrôle budgétaire : Ecolo dénonce "l'aventurisme" de la majorité fédérale

Georges Gilkinet © Belga

La Cour épingle le manque de réalisme de certaines mesures, plus particulièrement les nouvelles mesures fiscales décidées lors du conclave du mois d'avril. Elle met en avant des estimations peu étayées, des mesures "one shot" ou l'absence de prise en compte de certains paramètres. Comme dans son précédent rapport, elle pointe également du doigt le "redesign" de l'administration fédérale, peu étayé et à peu près dépourvu d'estimations budgétaires précises.

"Comment la ministre du Budget et le premier ministre ont-ils pu accepter de présenter à la Cour et puis au parlement des estimations aussi peu sérieuses? Pourquoi continuent-ils aveuglément de se fier aux deux mauvais élèves de la classe que sont les ministres N-VA des Finances et de la Fonction publique, responsables d'une grande partie du dérapage?" s'interroge le député Georges Gilkinet.

"Cette majorité fédérale pratique l'aventurisme budgétaire. Et c'est plus qu'inquiétant pour l'avenir de l'État fédéral. Il est temps que Charles Michel et ses acolytes se reprennent et mettent un projet socio-économique solide et crédible sur la table", ajoute le député.

Nos partenaires