Contrôle budgétaire: des chiffres qui "confirment la tromperie budgétaire du gouvernement Michel"

14/03/18 à 15:50 - Mise à jour à 15:51

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement fédéral, invité par le comité de monitoring à réaliser un effort complémentaire de 700 millions à 1,4 milliard d'euros, "butte une nouvelle fois sur la réalité des chiffres après l'excès d'euphorie", a affirmé mercredi le chef de groupe PS Ahmed Laaouej qui n'hésite pas à évoquer une "tromperie budgétaire".

Selon le chef de file de l'opposition socialiste au parlement, l'ardoise présentée par le comité de monitoring reflète "l'échec de la politique économique et budgétaire du gouvernement, les effets retour ne sont pas là, au contraire de la casse sociale". Et ce n'est qu'un début, prédit le député, alors que selon lui le gouvernement s'est montré "imprévoyant" en n'intégrant pas les conséquences du Brexit estimées à un minimum de 800 millions d'euros. A cela, M. Laaouej ajoute "l'imposture totale voire la manipulation liée au rendement de la lutte contre la fraude fiscale", un différend qui l'oppose depuis des semaines au ministre des Finances Johan Van Overtveldt. Le groupe PS se demande où le gouvernement ira chercher l'argent, craignant que la Sécurité sociale et les services publics soient une nouvelle fois mis à contribution. (Belga)

Nos partenaires