Conseil communal de Charleroi: des déboisements sans autorisation communale

29/02/16 à 23:48 - Mise à jour à 23:48

Source: Belga

(Belga) Les opérations de déboisement et d'abattage d'arbres menées le long des autoroutes proches de Charleroi l'ont été sans consultation ni autorisation des autorités communales: c'est ce qu'a expliqué lundi l'échevine déléguée de Charleroi en réponse à une interpellation du conseiller communal Xavier Desgain (Ecolo).

Conseil communal de Charleroi: des déboisements sans autorisation communale

Conseil communal de Charleroi: des déboisements sans autorisation communale © BELGA

Xavier Desgain a interpellé le collège, au conseil communal de lundi, à propos des opérations de déboisement intenses menées ces dernières semaines, le long du grand ring R3, et à l'intérieur de l'échangeur de l'A503, reliant le grand ring au petit ring R9 de Charleroi. Evoquant ce qu'il a appelé une 'mise à blanc', l'élu a regretté une importante perte de biodiversité, mais aussi un risque de coulée de boue en cas de fortes pluies, et une augmentation de nuisances sonores là où ces arbres constituaient un écran efficace. Il s'est interrogé sur le caractère légal de ces abattages, et sur le permis qui leur aurait été accordé. Dans sa réponse, l'échevine déléguée Françoise Daspremont a rappelé les obligations légales limitant ces abattements, avant de préciser qu'aucune demande d'autorisation n'avait été introduite par la Région. La décision, a-t-elle expliqué, a été prise par la Région wallonne en raison du danger que pouvaient représenter les arbres abattus, qui auraient dû être limités à dix mètres de hauteur et qui en atteignaient trente. Aucune amende administrative n'a cependant été réclamée à la Région mais un courrier lui a été adressé, lui rappelant ses obligations, a indiqué l'échevine. (Belga)

Nos partenaires