Congrès de rentrée politique DéFI - Caterpillar: il faut reconstruire une puissance industrielle européenne

11/09/16 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

Source: Belga

(Belga) L'Union européenne doit se réapproprier des secteurs d'activité industrielle qui seront porteurs d'avenir et déterminer dans quel domaine d'activité industrielle le vieux continent peut reprendre une part dominante, a affirmé dimanche le président de DéFI, clôturant le congrès de rentrée de son parti auquel ont pris part plus de deux cents militants. M. Maingain a évoqué à titre d'hypothèse la création d'un réseau TGV pour les marchandises dans un secteur du transport "archaïque" dominé par le transport routier polluant et économiquement peu efficace.

"Caterpillar a rappelé qu'il y avait des enjeux économiques mondiaux majeurs. Nous sommes dans une compétition à l'échelle mondiale qui va s'accentuer. Le repli et le protectionnisme ne sont pas les bonnes réponses aux difficultés rencontrées par notre tissu industriel", a souligné le président de DéFi. Le parti Démocrate et Fédéraliste Indépendant ne s'inscrit pas dans la logique de ceux qui disent qu'il faut laisser faire la main invisible de l'économie. Il importe de trouver un nouvel équilibre dans le rôle de l'Etat à travers les politiques fiscale et sociale et le soutien à l'économie, a-t-il ajouté. En ce qui concerne Caterpillar, Olivier Maingain a répété qu'il ne partageait pas la vision de l'appropriation de l'outil défendue par certains dont le président du MR Oliver Chastel: "Quel produit aphrodisiaque le pharmacien a-t-il prescrit pour que le président du MR fasse front avec Raoul Hedebouw (ndlr: député PTB)? ". Au cours d'un congrès organisé sur le plateau du Heysel, la président de DéFI a égratigné la majorité PS-MR à la Ville de Bruxelles et en particulier le MR "devenu le produit blanc du PS" par "les sacrifices qu'Alain Courtois lui fait consentir pour la concrétisation du projet de stade national à l'avenir incertain", pendant que le coeur de Bruxelles, a été "cassé" par la manière dont le dossier du piétonnier a été conçu, faute d'une concertation suffisante. (Belga)

Nos partenaires