Congo-Brazzaville: les élections législatives et locales se clôturent sans heurts

16/07/17 à 21:28 - Mise à jour à 21:31

Source: Belga

(Belga) Les Congolais ont voté dimanche timidement mais dans le calme pour choisir leurs représentants à l'Assemblée nationale et aux conseils départementaux, faisant du taux de participation le plus grand enjeu.

Les bureaux de vote ont fermé à 18h00 (19h00 heure belge) et le dépouillement a commencé aussitôt. A la mi-journée, le président de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), Henri Bouka, s'était félicité que "tout se passe bien", espérant que des électeurs viendraient "plus nombreux" avant la clôture. Pourtant, dans le bureau de l'hôtel de ville de Brazzaville, il y a eu à peine 28 votants. Des incidents ont toutefois été signalés à Kellé, dans la Cuvette-Ouest (nord), où des manifestants ont emporté des urnes, perturbant le vote et accusant les préposés de la CNEI d'accorder "beaucoup d'avantages au candidat du PCT, (le parti au pouvoir)", a affirmé Antoine, habitant de Kellé. Le chef de l'État, Denis Sassou Nguesso, dont le parti, le Parti congolais du travail (PCT), cherche à conserver la majorité à l'assemblée, a pour sa part accompli son devoir civique dans la capitale. Un peu plus de 82.000 candidats sont en lice à ce double scrutin. 151 sièges sont à pourvoir aux législatives contre 1.158 aux locales. Aucune date n'a été donnée pour la publication des résultats. (Belga)

Nos partenaires