Conflit israélo-palestinien - Le Hamas se dit déterminé à poursuivre la résistance contre Israël

28/04/16 à 22:19 - Mise à jour à 22:19

Source: Belga

(Belga) Le chef du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a estimé jeudi que la récente attaque contre un bus israélien par un membre du mouvement islamiste palestinien illustrait sa "détermination à "poursuivre la résistance" contre Israël.

Conflit israélo-palestinien - Le Hamas se dit déterminé à poursuivre la résistance contre Israël

Conflit israélo-palestinien - Le Hamas se dit déterminé à poursuivre la résistance contre Israël © BELGA

S'adressant à des milliers de ses partisans lors d'une cérémonie à Gaza, M. Haniyeh a déclaré que "l'action martyre menée héroïquement par un des fils du camp de réfugiés d'Aïda à Bethléem (en Cisjordanie occupée), Abdel Hamid Abou Sorour, démontre que le Hamas et les fils du Hamas sont attachés au choix de la résistance et déterminés à poursuivre l'Intifada", le soulèvement palestinien. "Nous disons à l'occupant sioniste que notre peuple ne peut plus supporter le blocus" imposé à la bande de Gaza par l'Etat hébreu depuis 2006. "Il est de notre droit d'avoir un port et un aéroport" dans la bande de Gaza, a lancé le dirigeant islamiste lors de cette cérémonie où était déposée sur une estrade une réplique miniature du bus numéro 12, en référence à l'attaque de Jérusalem. La police israélienne a affirmé jeudi dernier que l'auteur de l'"attentat suicide" contre un autobus à Jérusalem lundi était un membre du mouvement islamiste. Le Hamas avait déjà présenté jeudi comme l'un de ses membres l'auteur de cette attaque, qui est décédé mercredi des suites de ses blessures. Le blocus imposé par Israël restreint sévèrement le mouvement des personnes et des biens dans la bande de Gaza, tandis que l'Egypte a maintenu fermée la plupart du temps sa frontière avec l'enclave depuis 2013. Des violences secouent les Territoires palestiniens, Jérusalem et Israël depuis le 1er octobre. Elles ont coûté la vie à 203 Palestiniens, 28 Israéliens, deux Américains, un Erythréen et un Soudanais, selon un décompte de l'AFP. La plupart des Palestiniens tués sont les auteurs ou auteurs présumés d'attaques, commises au couteau pour une grande part, selon les autorités israéliennes. (Belga)

Nos partenaires