Conflit israélo-palestinien - Attaque de Jérusalem: deux policiers israéliens succombent à leurs blessures

14/07/17 à 11:53 - Mise à jour à 11:55

Source: Belga

(Belga) Deux policiers israéliens grièvement blessés dans l'attaque à l'arme à feu dans la Vieille ville de Jérusalem vendredi ont succombé à leurs blessures, a indiqué une porte-parole de la police.

Les deux policiers étaient âgés de 22 et 30 ans, a précisé la porte-parole, ajoutant qu'un troisième avait été blessé légèrement dans l'attaque dont les trois auteurs ont été tués par les forces de l'ordre israéliennes. Les médias locaux affirment que des passeports israéliens ont été retrouvés sur les assaillants et que l'un d'eux est issu d'un village arabe situé au nord du pays, rapporte l'agence de presse allemande DPA. A la suite de l'incident, la police a annoncé que toutes les entrées de l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam, avaient été fermées et que les prières du vendredi n'auraient pas lieu sur l'édifice, situé à Jérusalem-Est annexée et occupée par Israël. En contrebas de l'esplanade, le mur des Lamentations, désigné sous le nom de mont du Temple par les juifs, est le lieu le plus sacré du judaïsme. Selon un statu quo en vigueur depuis plusieurs décennies, les juifs sont autorisés à visiter l'esplanade mais pas à y prier. Depuis octobre 2015, Israël et les Territoires palestiniens sont en proie à des violences qui ont causé la mort de 277 Palestiniens, 42 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Érythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP. La majorité des Palestiniens tués sont des assaillants ou assaillants présumés, souvent jeunes, agissant seuls et armés de couteaux. (Belga)

Nos partenaires