Conflit en Syrie - Un responsable rebelle qualifie la reprise d'Alep par le régime de "grande perte"

22/12/16 à 23:04 - Mise à jour à 23:06

Source: Belga

(Belga) Le retour d'Alep sous le contrôle total de Damas est une "grande perte" pour les insurgés qui combattent le régime syrien de Bachar al-Assad, a estimé jeudi un responsable rebelle.

L'armée syrienne a annoncé officiellement jeudi soir avoir repris le contrôle total d'Alep, la deuxième ville du pays, remportant ainsi sa plus grande victoire face aux rebelles depuis le début de la guerre en 2011. Cette annonce intervient après la sortie du dernier convoi d'insurgés et de civils évacués d'Alep-Est, ex-fief rebelle de la métropole intégralement repris par l'armée syrienne à l'issue d'une violente campagne de bombardements aériens et terrestres qui aura duré un mois. "Sur le plan politique et territorial, c'est une grande perte", a estimé Yasser al-Youssef, un responsable du bureau politique du groupe rebelle Nourredine al-Zinki. "Pour la révolution, c'est une période de recul et un tournant difficile", a-t-il déclaré à l'AFP. "La révolution connaît actuellement un revers militaire", a-t-il reconnu. "Les interventions russe et iranienne, bénies sur la scène internationale par le silence arabe et musulman, nous ont coûté de lourdes pertes", a-t-il déploré, évoquant les deux alliés du régime, sans qui la victoire n'aurait pas été possible. "Alep est maintenant sous l'occupation de la Russie et de l'Iran", a dénoncé de son côté un responsable du puissant groupe islamiste rebelle Ahrar al-Cham, Ahmad Qorra Ali. (Belga)

Nos partenaires