Conflit en Syrie - Quatre hôpitaux d'Alep touchés par des bombardements aériens

24/07/16 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Source: Belga

(Belga) Quatre hôpitaux de campagne et une banque de sang de la ville syrienne d'Alep ont été touchés par des bombardements aériens au cours des dernières 24 heures, a-t-on appris dimanche auprès d'un groupe de médecins.

Conflit en Syrie - Quatre hôpitaux d'Alep touchés par des bombardements aériens

Conflit en Syrie - Quatre hôpitaux d'Alep touchés par des bombardements aériens © BELGA

Un nouveau-né a été tué dans l'un de ces hôpitaux situé dans un secteur de l'est d'Alep (nord) contrôlé par les rebelles, a indiqué l'Association des médecins indépendants (IDA), qui soutient des centres médicaux dans la ville. Les quartiers de l'est de la deuxième ville de Syrie sont totalement assiégés depuis le 17 juillet par les forces du régime de Bachar al-Assad, qui contrôlent l'ouest de la cité divisée depuis 2012. L'alimentation en oxygène du nourrisson a été coupée après une frappe sur l'hôpital à 01H00 (22H00 GMT samedi), la deuxième visant l'établissement en neuf heures, selon l'IDA. "Les médecins n'ont pu que crier à leurs collègues de protéger les bébés", a-t-elle indiqué dans un communiqué publié dimanche. L'IDA a ajouté que les quatre hôpitaux touchés - l'hôpital des enfants, Al-Bayan, Al-Zahraa et Al-Daqaq - allaient tous être hors de service "à la suite de la série d'attaques aériennes (...) menées par des avions de guerre syriens et russes". Selon l'Organisation mondiale de la santé, la Syrie a été le pays le plus dangereux pour les travailleurs sanitaires en 2015, avec 135 attaques et autres violences exercées à l'encontre du personnel sanitaire ou d'infrastructures médicales. Ces derniers mois, plusieurs hôpitaux ont été endommagés et des membres du personnel médical tués dans les quartiers est d'Alep. Depuis son déclenchement en 2011, le conflit syrien a fait plus de 280.000 morts et forcé des millions de personnes à fuir. (Belga)

Nos partenaires