Conflit en Syrie: plus de 3.000 Turkmènes fuient en Turquie

01/02/16 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Belga

(Belga) Plus de 3.000 personnes appartenant à la minorité turkmène de Syrie ont fui ces trois derniers jours vers la frontière turque pour échapper aux combats qui se sont intensifiés dans le nord-ouest du pays, a indiqué une source gouvernementale turque à l'AFP.

Conflit en Syrie: plus de 3.000 Turkmènes fuient en Turquie

Conflit en Syrie: plus de 3.000 Turkmènes fuient en Turquie © BELGA

"A ce jour un peu plus de 3.100 Turkmènes sont entrés en Turquie où ils ont été pris en charge par les autorités" dans la province de Hatay (sud), a précisé cette source sous couvert d'anonymat. Plusieurs centaines d'autres membres de cette minorité estimée à quelques centaines de milliers d'habitants en Syrie avant la guerre civile doivent les rejoindre dans les prochains jours, a-t-on ajouté de même source. La prise de Rabiya, une localité que contrôlaient les rebelles dans la province de Lattaquié, le 24 janvier dernier par les forces fidèles au régime de Damas a accentué ces déplacements de population. La Turquie a achevé la construction à Yayladagi, zone frontalière de Hatay, d'un camp spécialement destiné à accueillir 10.000 Turkmènes, dont les derniers arrivants, a indiqué de son côté l'agence de presse Dogan. L'aviation russe, qui intervient depuis l'an dernier en soutien du régime de Damas, a bombardé à plusieurs reprises des villages turkmènes, la minorité turcophone de Syrie, provoquant la colère d'Ankara. La Turquie accueille sur son sol 2,5 millions de Syriens qui ont fui la guerre civile dans leur pays. Les Turkmènes tentent depuis des décennies de sauvegarder leur culture en Syrie, résistant aux politiques d'assimilation du régime de Damas, qui les a souvent considérés comme oeuvrant en faveur d'Ankara. (Belga)

Nos partenaires