Conflit en Syrie - Moscou prêt à instaurer une pause humanitaire hebdomadaire de 48 heures à Alep

18/08/16 à 17:26 - Mise à jour à 17:26

Source: Belga

(Belga) La Russie a annoncé jeudi être prête à instaurer "dès la semaine prochaine" une pause humanitaire hebdomadaire de 48 heures à Alep, ville-clé du conflit syrien où s'affrontent âprement les forces de Damas et les rebelles.

Conflit en Syrie - Moscou prêt à instaurer une pause humanitaire hebdomadaire de 48 heures à Alep

Conflit en Syrie - Moscou prêt à instaurer une pause humanitaire hebdomadaire de 48 heures à Alep © BELGA

"Nous sommes prêts à instaurer cette pause humanitaire de 48 heures dès la semaine prochaine pour permettre la livraison d'aide aux habitants d'Alep", a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov. Il s'agira selon lui d'un "projet pilote" destiné à "confirmer la livraison en toute sécurité du ravitaillement à la population civile de la ville". "La date et l'heure exactes seront déterminées après avoir reçu de l'ONU les informations concernant la préparation des convois et la garantie de la part de nos partenaires américains qu'il seront acheminés en toute sécurité", a poursuivi M. Konachenkov. Ces livraisons devront, selon lui, concerner à la fois les quartiers Est d'Alep sous contrôle des rebelles et la partie Ouest sous contrôle des forces gouvernementales, en utilisant deux routes différentes. L'une d'entre elles partira de la ville turque de Gaziantep via la route de Castello jusqu'à la partie Est d'Alep. La deuxième utilisera la route à l'Est de la ville jusqu'à Handarat puis par la route de Castello jusqu'aux quartiers ouest. La Russie est prête, selon M. Konachenkov, à agir de concert avec le gouvernement syrien pour assurer la sécurité des convois lors de leur passage à travers les territoires sous son contrôle, mais "attend des garanties analogues de la part des États-Unis pour le passage à travers les territoires sous contrôle de la soit-disant +opposition modérée+". Cette pause humanitaire hebdomadaire de 48 heures à Alep était appelée de ses voeux par l'émissaire de l'ONU pour le conflit syrien, Staffan de Mistura. Celui-ci a regretté jeudi qu'aucun convoi humanitaire n'ait pu entrer dans les localités assiégées de Syrie depuis un mois en raison des combats. (Belga)

Nos partenaires