Conflit en Syrie - Moscou affirme qu'une attaque rebelle avec des "agents toxiques" a fait 7 morts à Alep

03/08/16 à 23:09 - Mise à jour à 23:09

Source: Belga

(Belga) Le ministère de la Défense russe a affirmé mercredi que sept personnes avaient été tuées à Alep dans une attaque lancée par des rebelles syriens avec des munitions chargées d'"agents toxiques".

Conflit en Syrie - Moscou affirme qu'une attaque rebelle avec des "agents toxiques" a fait 7 morts à Alep

Conflit en Syrie - Moscou affirme qu'une attaque rebelle avec des "agents toxiques" a fait 7 morts à Alep © BELGA

Cité par l'agence officielle TASS, le chef du centre du ministère russe de la Défense pour la Syrie, Sergueï Tchvarkov, a déclaré que le groupe rebelle Nureddin al-Zenki avait lancé mardi des munitions contenant cette substance - non précisée - sur un quartier d'Alep tenu par les forces du régime, depuis une zone sous contrôle rebelle. "A la suite de cette attaque terroriste, sept personnes sont mortes et 23 ont été évacuées vers les hôpitaux d'Alep avec des difficultés respiratoires et des brûlures des voies respiratoires", a déclaré Sergueï Tchvarkov. Il a ajouté que la Russie avait informé les Etats-Unis, qui soutiennent les rebelles. Les médias officiels syriens ont fait état mardi de 5 morts et huit blessés à Alep après des tirs effectués par les rebelles avec des obus contenant des gaz toxiques. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), le bilan de cette attaque s'élèverait à six morts, tous des soldats, mais l'ONG n'a pas pu confirmer qu'il s'agissait d'attaques au gaz toxique. La déclaration du ministère russe de la Défense survient alors que l'OSDH a fait état mardi de 24 cas de suffocation après le largage de barils d'explosifs par des hélicoptères du régime dans la ville rebelle de Saraqeb, à 50 km au sud d'Alep. Les habitants ont affirmé qu'il s'agissait de chlore mais l'ONG n'a pas été en mesure de confirmer cette information. (Belga)

Nos partenaires