Conflit en Syrie - Les forces du régime lancent un assaut contre une ville assiégée non loin de Damas

15/05/16 à 03:39 - Mise à jour à 03:39

Source: Belga

(Belga) Les forces du gouvernement syrien ont lancé un assaut samedi sur la ville assiégée de Daraya aux abords de la capitale Damas, quelques jours après avoir dérouté un convoi d'aide humanitaire de l'ONU, rapporte des activistes et un groupe d'observation.

Conflit en Syrie - Les forces du régime lancent un assaut contre une ville assiégée non loin de Damas

Conflit en Syrie - Les forces du régime lancent un assaut contre une ville assiégée non loin de Damas © BELGA

Les forces du régime ont lancé l'assaut dans l'après-midi sur le flanc sud de la ville, avec un pilonnage sévère de l'artillerie lourde, témoigne un activiste local qui ne souhaite être connu que sous le nom de Fadi. L'Observatoire syrien des Droits de l'homme, basé au Royaume-Uni, a aussi rapporté de violents échanges de tirs entre les rebelles islamistes et les forces du régime dans le sud de Daraya. La ville est stratégique par sa proximité avec la base aérienne militaire non loin de Damas, note l'observatoire. Jeudi, les forces du gouvernement ont refusé de permettre à un convoi des Nations Unions et de la Croix-Rouge d'entrer dans Daraya, assiégée et affamée, en dépit des garanties gouvernementales préalables. Le convoi était censé apporter des vivres pour les enfants, du matériel médical essentiel ainsi que des nécessaires de toilette et des kits scolaires. Les résidents de Daraya souffrent de pénurie et de malnutrition selon un activiste local. Dans des vidéos postées sur Facebook, des activistes vivants dans l'enceinte de la ville réclament de la nourriture d'urgence ainsi que des fournitures médicales. Le sort de Daraya a mis en colère l'opposition syrienne qui a cité l'absence d'aide humanitaire aux zones assiégées comme raison pour suspendre sa participation aux pourparlers de paix à Genève. "Daraya est le lieu de combats sans fin depuis plus de trois ans et demi, et nous savons que la situation y est désespérée", a déclaré Yacoub El Hillo, le coordinateur humanitaire de l'ONU en Syrie, après l'interdiction de passage du convoi. La Russie et les Etats-Unis ont plaidé la semaine passée pour que les parties prenantes au conflit permettent l'arrivée de l'aide aux régions assiégées, dont Daraya. (Belga)

Nos partenaires