Conflit en Syrie - Les Etats-Unis ont frappé l'ex-branche d'Al Qaïda en Syrie

04/01/17 à 17:29 - Mise à jour à 17:32

Source: Belga

(Belga) Les Etats-Unis ont confirmé être à l'origine de la frappe aérienne qui a tué mardi plusieurs chefs du Front Fateh al-Cham (ex-branche d'Al-Qaïda en Syrie) dans la province d'Idleb en Syrie.

"Il s'agissait d'une frappe américaine", a indiqué mercredi le colonel John Dorrian, un porte-parole militaire américain à Bagdad. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), au moins 25 membres du Front Fateh al-Cham, dont plusieurs chefs, ont été tués dans ce bombardement. Le Front Fateh al-Cham avait accusé la coalition d'être à l'origine du raid, évoquant "plus de 20 morts", dans un message sur l'application cryptée Telegram. Le Centcom, le commandement militaire américain au Moyen Orient, a également confirmé une autre frappe menée par les Etats-Unis dans la même zone, près de la ville de Sarmada, le dimanche 1er janvier. Le Centcom n'a pas confirmé la cible de cette frappe, mais selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, deux voitures transportant trois chefs du Front Fateh al-Cham ont été visées dans des raids ce jour là, dans cette zone. Les trois chefs ont été tués dans l'opération, selon l'OSDH. La province d'Idleb est en grande majorité aux mains de Fateh al-Cham et des groupes rebelles qui lui sont alliés. Fateh al-Cham est exclue de la trêve entre insurgés et régime, actuellement en vigueur en Syrie, et parrainée par la Russie et la Turquie. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos