Conflit en Syrie - L'ONU exhorte Damas à autoriser "immédiatement" la distribution d'aide humanitaire

15/09/16 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Belga

(Belga) L'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a exhorté jeudi le régime syrien à autoriser "immédiatement" la distribution d'aide humanitaire, estimant par ailleurs que la réduction de la violence tenait "dans l'ensemble".

Les Nations unies ont reçu le 6 septembre des autorisations du gouvernement syrien pour distribuer de l'aide dans les localités encerclées de Madaya, Zabadani, Foua, Kefraya et Mouadamiyat Al-Cham. "Nous avons besoin de la permission finale. C'est quelque chose qui est nécessaire immédiatement", a déclaré aux médias Staffan de Mistura, à l'issue d'une réunion, à Genève, du groupe de travail sur l'aide humanitaire en Syrie. "C'est particulièrement regrettable, nous perdons du temps. La Russie est d'accord avec nous sur ce point", a-t-il ajouté, insistant que c'était une "déception" pour les Russes qui soutiennent le régime syrien. L'ONU espère par ailleurs acheminer de l'aide vendredi à l'est d'Alep, où, selon l'ONU, entre 250.000 à 275.000 personnes vivent dans les quartiers rebelles assiégés, a indiqué Jan Egeland, qui dirige le groupe de travail sur l'aide humanitaire. Staffan de Mistura a expliqué que les Nations unies n'avaient pas besoin de permission finale du gouvernement syrien pour distribuer de l'aide à Alep car un autre système avait été mis en place. Ce système doit pouvoir permettre à l'ONU de simplement "notifier" au gouvernement l'arrivée de convois humanitaires à Alep sur la route du Castello, un axe du nord de la ville. La fragile trêve des combats en Syrie entrée en vigueur lundi soir a été prolongée de 48 heures par les Américains et les Russes, mais l'aide humanitaire promise et tant attendue n'a toujours pas été distribuée. (Belga)

Nos partenaires