Conflit en Syrie - L'ONU dénonce de possibles crimes de guerre à Alep-Ouest

01/11/16 à 12:05 - Mise à jour à 12:07

Source: Belga

(Belga) Les frappes de l'opposition sur Alep-Ouest samedi et dimanche pourraient constituer des "crimes de guerre", a indiqué l'ONU mardi à Genève. Ces violences auraient tué plus de 30 civils dont 10 enfants.

Des dizaines d'autres personnes ont été blessées. L'utilisation de missiles depuis le sol pour cibler les civils est "inacceptable", a insisté devant la presse une porte-parole du Haut Commissariat aux droits de l'homme. Ces derniers jours, les attaques du gouvernement et de la Russie contre la partie orientale se sont aussi poursuivies. Elles ont fait au moins 12 tués, dont deux enfants. Les deux parties sont accusées de possibles crimes de guerre ces derniers jours, a encore expliqué la porte-parole du Haut Commissariat. De son côté, un porte-parole du Bureau de coordination de l'ONU pour l'aide humanitaire a précisé que les stocks alimentaires à Alep-Est seraient achevés dans deux semaines. Samedi et lundi, l'ONU a pu acheminer de l'aide pour plus de 40.000 personnes dans deux régions, a-t-il par ailleurs ajouté. (Belga)

Nos partenaires