Conflit en Syrie - L'armée syrienne a commencé à se retirer d'un axe vital près d'Alep, affirme l'armée russe

15/09/16 à 18:22 - Mise à jour à 18:22

Source: Belga

(Belga) L'armée syrienne a commencé à se retirer de la route du Castello, axe vital pour acheminer de l'aide humanitaire dans les quartiers rebelles d'Alep, a annoncé jeudi le chef du Centre russe de coordination en Syrie, le général Vladimir Savtchenko.

"Conformément à leurs engagements, les forces syriennes ont commencé le retrait par étape de leur matériel de combat et de leur personnel", a-t-il déclaré au cours d'un point de presse de l'armée russe, ajoutant que les rebelles n'avaient en revanche pas amorcé leur retrait. Selon le général Savtchenko, le retrait des troupes syriennes permettra l'acheminement de l'aide humanitaire dans Alep, après qu'une vingtaine de camions de l'ONU à destination de la grande ville du nord de la Syrie ont franchi jeudi la frontière à partir de la Turquie. L'accord trouvé vendredi entre Washington et Moscou prévoit un accès humanitaire sans entrave aux zones assiégées, comme Alep, notamment via la "démilitarisation" de la route du Castello. Plus tôt dans la journée, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait fait savoir que l'armée de Bachar al-Assad se trouvait toujours sur cet axe alors que, selon les Russes, elle aurait dû s'en retirer à 09H00 heure locale (06H00 GMT). Son maintien s'explique, selon l'OSDH, par la présence de combattants rebelles de part et d'autre de la route. Un cessez-le-feu entre les insurgés et l'armée de Bachar al-Assad est entré en vigueur lundi soir en vertu d'un accord entre Russes et Américains, soutiens respectifs du régime et de la rébellion. Il a été prolongé de 48 heures mercredi soir. (Belga)

Nos partenaires