Conflit en Syrie - Didier Reynders appelle les parties syriennes à des négociations substantielles

15/01/18 à 21:49 - Mise à jour à 21:50

Source: Belga

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a appelé lundi soir toutes les parties en présence dans le conflit en Syrie à progresser dans la voie de négociations substantielles avec une participation la plus large possible, à l'issue d'un entretien à Bruxelles avec le négociateur en chef de l'opposition syrienne, Nasr al-Hariri.

Cette rencontre avait pour but d'examiner comment entamer des négociations entre toutes les parties, y compris les différents acteurs sur le terrain. M. Reynders a exprimé devant la presse le souhait que le régime du président Bachar al-Assad donne un signal clair de sa disposition à entamer de véritables négociations et de son engagement clair de partager le pouvoir et de diriger la Syrie d'une autre manière. M. Hariri, qui était accompagné par une délégation de la commission syrienne de négociation (SNC), a également rencontré la haute représentante de l'UE pour la politique étrangère et de sécurité, Federica Mogherini. M. Hariri a pour sa part souligné l'intérêt du processus politique en cours à Genève. Un nouveau round de discussions sur le conflit syrien est prévu sur trois jours à partir du 21 janvier à Genève sous l'égide de l'émissaire de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura. Selon M. Hariri, seul ce processus peut offrir la garantie d'une transition politique "honnête" dans le cadre de la résolution 2254 de l'ONU, feuille de route internationale pour un règlement du conflit: gouvernance, constitution et élections. (Belga)

Nos partenaires