Conflit en Syrie - Démission du négociateur en chef de l'opposition aux pourparlers de paix

30/05/16 à 01:05 - Mise à jour à 01:05

Source: Belga

(Belga) Le négociateur en chef de l'opposition syrienne, Mohammed Allouche, a annoncé dimanche soir sa démission, invoquant l'échec des négociations et la poursuite des bombardements du régime de Bachar al-Assad sur les zones rebelles.

Conflit en Syrie - Démission du négociateur en chef de l'opposition aux pourparlers de paix

Conflit en Syrie - Démission du négociateur en chef de l'opposition aux pourparlers de paix © BELGA

Sa démission intervient trois jours après que l'émissaire de l'ONU en Syrie Staffan de Mistura ait indiqué au Conseil de sécurité qu'il n'envisageait pas de nouveaux pourparlers de paix concernant la Syrie "avant deux ou trois semaines". "Les trois rounds de négociations (à Genève sous l'égide de l'ONU, ndlr) ont été sans succès en raison de l'entêtement du régime, la poursuite de ses bombardements et son agression contre le peuple syrien", a affirmé M. Allouche dans un communiqué publié sur son compte Twitter tard en soirée. Il a également dénoncé "l'incapacité de la communauté internationale à faire appliquer ses résolutions notamment en ce qui concerne le volet humanitaire, la levée des sièges, l'entrée des aides, la libération des prisonniers et le respect de la trêve". Il faisait référence à l'accord russo-américain sur une cessation des hostilités entre régime et rebelles entré en vigueur le 27 février mais violé depuis à plusieurs reprises. (Belga)

Nos partenaires