Conflit en Syrie - De Croo et Reynders "choqués" par la situation à Alep

26/09/16 à 22:23 - Mise à jour à 22:25

Source: Belga

(Belga) Les ministres fédéraux des Affaires étrangères, Didier Reynders, et de la Coopération au développement, Alexander De Croo, se disent lundi "choqués par les événements atroces" survenus ces derniers jours à Alep et dans ses environs. Tous deux estiment que l'aide humanitaire doit parvenir inconditionnellement et sans entrave à la population touchée.

L'armée du régime syrien a entamé jeudi soir une offensive majeure pour reconquérir la totalité d'Alep. Les nombreux raids ont fait au moins 128 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les quelque 250.000 habitants des quartiers rebelles d'Alep ne reçoivent plus d'aide de l'extérieur depuis pratiquement deux mois et sont privés depuis samedi d'eau à cause des bombardements, selon l'Unicef. Tout comme la Haute représentante de l'UE, les deux ministres belges soulignent "que l'aide humanitaire doit parvenir inconditionnellement et sans entrave à la population touchée". Ils ajoutent que "la Belgique soutient les propositions en vue d'un monitoring des violations des trêves éventuelles et des violations du droit international humanitaire afin de veiller à ce que les responsables rendent compte par la suite de leurs actes envers leur propre population, la communauté humanitaire et le monde entier". Ils appellent enfin "tous les pays qui ont une influence sur le régime syrien, en particulier la Russie, et les pays qui ont des contacts avec l'opposition armée, à exercer autant de pression que possible pour que les attaques cessent, pour que l'aide humanitaire arrive sans entrave aux personnes en détresse et pour que les négociations politiques dans le cadre de l'Onu à Genève reprennent le plus tôt possible". (Belga)

Nos partenaires