Conflit en Syrie - Bataille acharnée pour déloger l'EI d'une hauteur près de Raqa

18/11/16 à 21:47 - Mise à jour à 21:50

Source: Belga

(Belga) L'alliance arabo-kurde menait vendredi une lutte acharnée dans le nord de la Syrie pour déloger le groupe Etat islamique (EI) d'une hauteur stratégique qui leur ouvrirait la route de Raqa, capitale "de facto" des djihadistes.

Par ailleurs, un haut responsable des Forces démocratiques syriennes (FDS), qui réunit ces combattants arabes et kurdes, a indiqué que la coalition, conduite par les États-Unis, leur avait non seulement livré de nouvelles armes mais participaient directement aux combats sur le terrain. Les FDS, qui ont lancé le 5 novembre une offensive pour reprendre Raqa, encerclent actuellement Tall Samane, une localité située à 25 km plus au nord. "Les combats font rage aussi à l'intérieur de Tall Samane entre nos forces et celles de Daech (acronyme arabe de l'EI)", a indiqué le commandant Farhad Kurdistan, après son retour du front. "Nos forces utilisent désormais des armes lourdes car Daech offre une grande résistance. Le village est stratégique tant pour nous que pour eux", a-t-il ajouté. Tall Samane est une hauteur dans un paysage désertique, plat et rocailleux, donc pour les FDS, le contrôler est vital avant d'aller de l'avant. "Nous avons pris la périphérie de la localité où nous avons commencé des opérations de ratissage", a précisé un autre commandant. "Daech résiste beaucoup car Tall Samane se trouve sur une hauteur d'où on peut voir les villages environnants" de la ville, aux mains de l'EI depuis 2014. Un conseiller du commandement général des FDS, Nasser Hajj Mansour, a affirmé avoir reçu de nouvelles armes plus efficaces de la coalition internationale. "La coalition nous soutenait déjà dans la campagne de Raqa en nous fournissant des armes, des équipements, des transports de troupes, des véhicules blindés, des munitions", a-t-il dit. "Mais dernièrement, les livraisons (...) sont plus importantes tant en quantité qu'en qualité", a-t-il dit, sans donner plus de détails. L'offensive sur Raqa est menée simultanément à une vaste attaque des forces irakiennes pour reconquérir Mossoul, deuxième ville d'Irak et autre place forte de l'EI dans la région. (Belga)

Nos partenaires