Conflit en Syrie - Au moins 35 soldats du régime tués dans une attaque de l'EI à Deir Ezzor

16/01/16 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Belga

(Belga) Au moins 35 soldats syriens et combattants de milices prorégime ont été tués samedi dans une attaque du groupe Etat islamique (EI) à Deir Ezzor (est), a annoncé l'Observatoire syrien de droits de l'Homme (OSDH).

Selon l'OSDH, l'organisation djihadiste a avancé dans le nord de la capitale divisée de la province pétrolière du même nom et s'est emparée d'une banlieue de la ville, al-Baghaliyeh. Cette avancée permet ainsi à l'EI de contrôler désormais environ 60% de l'agglomération. L'agence officielle syrienne Sana a de son côté affirmé que les troupes du régime avaient repoussé une attaque de l'EI dans la zone autour d'Al-Baghaliyeh et imposé "de lourdes pertes" au groupe. Le régime contrôle toujours des portions de la capitale provinciale ainsi qu'un aéroport militaire à proximité, malgré les attaques répétées de l'EI. Le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane a indiqué que de violents combats se poursuivaient samedi après-midi après l'assaut de l'EI, déclenché par un attentat suicide à la voiture piégée mené par un djihadiste. Huit des combattants prorégime tués ont été exécutés, a ajouté l'OSDH, en indiquant que l'aviation russe menait des raids en soutien aux forces progouvenemantales pour repousser l'avancée des djihadistes. (Belga)

Nos partenaires