Conflit en Syrie - Au moins 22 civils tués dans le triple attentat suicide à Tall Tamer

11/12/15 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

Source: Belga

(Belga) Le triple attentat suicide à la voiture piégée qui a eu lieu jeudi dans le nord-est de la Syrie a tué au moins 22 civils, a indiqué vendredi l'Observatoire syrien des Droits de l'Homme (OSDH).

Conflit en Syrie - Au moins 22 civils tués dans le triple attentat suicide à Tall Tamer

Conflit en Syrie - Au moins 22 civils tués dans le triple attentat suicide à Tall Tamer © BELGA

L'OSDH avait initialement fait état jeudi de la mort de 12 morts personnes, sans pouvoir préciser s'il s'agissait de civils, après que trois kamikazes ont fait exploser leur véhicule piégé dans différents endroits de la ville de Tall Tamer, située dans la province de Hassaké. "Au moins 22 civils, dont quatre femmes et un médecin, ont été tués et ce bilan risque encore d'augmenter car les blessés, transportés dans plusieurs hôpitaux, sont très nombreux", a affirmé Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH. "Il y a également des morts du côté des forces de sécurité kurdes", a-t-il ajouté, sans être en mesure d'avancer de chiffres dans l'immédiat. Selon M. Abdel Rahmane, une explosion a eu lieu près d'un hôpital et une autre près d'un poste des forces kurdes. Tall Tamer, contrôlée par des forces kurdes syriennes, a plusieurs fois été visée par des attaques du groupe djihadiste Etat islamique (EI). L'attaque de jeudi n'a pas encore été revendiquée. Dans la province d'Alep (nord), 12 personnes, dont sept enfants, ont été tuées au cours des dernières 24 heures dans des bombardements rebelles sur des quartiers de la ville d'Alep tenus par le régime de Bachar al-Assad, a ajouté l'OSDH. Depuis 2012, les forces gouvernementales contrôlent la partie ouest de la ville d'Alep et les rebelle sa partie est. Les quartiers rebelles de l'ancienne capitale économique de Syrie sont régulièrement la cible de raids aériens des forces du régime. (Belga)

Nos partenaires