Conflit en Syrie - A Genève, première réunion de la "task force sur le cessez-le-feu" en Syrie

26/02/16 à 18:53 - Mise à jour à 18:53

Source: Belga

(Belga) La première réunion de la "task force sur le cessez-le-feu" en Syrie a débuté vendredi après-midi à Genève, quelques heures avant l'entrée en vigueur officielle d'une trêve acceptée par toutes les parties au conflit, a annoncé l'ONU.

Cette réunion, à laquelle devaient participer les représentants des 17 pays membres du Groupe international de soutien à la Syrie (ISSG), est censée discuter des modalités d'application du cessez-le-feu. Elle a été précédée d'intenses négociations depuis le 19 février entre Américains et Russes, co-présidents de l'ISSG, pour parvenir à une cessations des hostilités dans ce conflit qui dure depuis près de 5 ans. Les combats doivent en théorie s'arrêter à minuit heure de Damas (vendredi 23H00 HB). Mais le régime syrien et son allié russe ont clairement indiqué qu'ils continueraient à bombarder les djihadistes du groupe Etat Islamique (EI) et du Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, exclus de l'accord de cessez-le-feu. L'émissaire spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, qui assistait également à la réunion de la "task force", doit informer le Conseil de Sécurité de l'ONU par vidéo vers 21h00 et indiquer ensuite à la presse si les conditions sont remplies pour convoquer un nouveau round de discussions intersyriennes à Genève. "Demain sera un jour très important, je dirais même crucial", a-t-il confié jeudi aux journalistes. Les négociations entre le régime de Damas et les différentes factions de l'opposition ont été suspendues début février en raison d'une offensive du régime de Damas, avec l'appui de l'aviation russe, contre les rebelles. (Belga)

Nos partenaires