Conflit au Yémen - Les rebelles forment un gouvernement de "salut national"

04/10/16 à 23:31 - Mise à jour à 23:33

Source: Belga

(Belga) Les rebelles chiites Houthis, qui contrôlent une partie du Yémen dont la capitale Sanaa, ont annoncé mardi avoir formé un gouvernement de "salut national", parallèlement au cabinet du président Abd Rabbo Mansour Hadi basé à Aden (sud).

Conflit au Yémen - Les rebelles forment un gouvernement de "salut national"

Conflit au Yémen - Les rebelles forment un gouvernement de "salut national" © BELGA

Ce gouvernement siégeant à Sanaa est dirigé par Abdel Aziz ben Habtour et comptera 27 ministres, selon un communiqué du "Conseil politique suprême", une instance créée fin juillet par les rebelles et leurs alliés, les partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh. M. ben Habtour, qui était gouverneur d'Aden jusqu'à la prise momentanée de cette ville en mars 2015 par les Houthis, est membre du bureau politique du parti du Congrès populaire général (CPG), dirigé par M. Saleh. Le gouvernement rebelle compte par ailleurs cinq femmes, selon le communiqué. La mise en place d'un gouvernement à Sanaa est de nature à compliquer encore les perspectives d'un règlement politique au Yémen. Le Yémen est déchiré par la guerre qui oppose des rebelles alliés aux partisans de M. Saleh, aux forces gouvernementales loyales à Abd Rabbo Mansour Hadi soutenues par une coalition arabe menée par l'Arabie saoudite. Le conflit qui a généré une grave crise humanitaire a fait plus de 6.700 morts selon l'ONU et déplacé au moins trois millions de Yéménites. (Belga)

Nos partenaires