Conflit au gouvernement en Ukraine: Saakachvili reçoit un verre d'eau dans la figure

15/12/15 à 14:54 - Mise à jour à 14:54

Source: Belga

(Belga) L'ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili, gouverneur de la région ukrainienne d'Odessa, a reçu un verre d'eau dans la figure lors d'une querelle avec un ministre lors d'une réunion officielle, ont annoncé mardi les protagonistes, ce qui illustre les tensions croissantes au sein de la coalition pro-occidentale.

Conflit au gouvernement en Ukraine: Saakachvili reçoit un verre d'eau dans la figure

Conflit au gouvernement en Ukraine: Saakachvili reçoit un verre d'eau dans la figure © BELGA

L'incident opposant le gouverneur, un proche du président Petro Porochenko, et le ministre de l'Intérieur, allié du Premier ministre Arseni Iatseniouk, s'est produit lundi soir au cours d'une réunion à la présidence ukrainienne consacrée aux réformes, à huis clos. Le ministre Arsen Avakov a déclaré sur son compte Facebook avoir jeté un verre d'eau à la figure de M. Saakachvili, un des hommes politiques les plus populaires en Ukraine, après un vif échange sur un projet de privatisation de l'usine chimique d'Odessa, une des plus grosses d'Ukraine. M. Saakachvili accuse depuis des semaines le cabinet de M. Iatseniouk de corruption, notamment pour avoir repoussé la privatisation de cette entreprise, alors que ses adversaires lui reprochent de chercher à la vendre aux Russes, malgré la crise sans précédent dans les relations entre Kiev et Moscou. "Le gouverneur d'Odessa a commencé à hurler 'tu es corrompu... Je suis honnête' et a commencé à m'insulter", a affirmé M. Avakov. M. Saakachvili a confirmé que le ministre avait "tenté" de jeter sur lui un verre. M. Saakachvili, qui a obtenu le passeport ukrainien avant d'être nommé à Odessa, a aussi accusé MM. Avakov et Iatseniouk de l'avoir sommé de "ficher le camp" d'Ukraine, des propos confirmés aussi par d'autres témoignages. Il a demandé que soit rendue publique la vidéo de cet incident prouvant selon lui le "comportement indécent et provocateur" des deux hommes. La présidence a laissé entendre qu'elle n'allait pas le faire "car de telles altercations sont une honte pour le pays". Suite à cet incident, le président Porochenko a dû clore la réunion. La conférence de presse sur ses résultats a été annulée. (Belga)

Nos partenaires