Conflit à Awans: le récit d'une bataille d'égo

14/10/16 à 06:00 - Mise à jour à 06:24

Source: Le Vif/l'express

Cernée par les promoteurs, la commune d'Awans a déclaré la guerre au Roua Shopping Center, à Hognoul. Jusqu'à frôler l'abus de droit ? Trahisons, connivences, querelles personnelles... C'est l'histoire d'un étrange microcosme où (presque) tous les coups sont permis.

Ils n'ont pas beaucoup de pouvoir, mais ils voudraient le faire croire. Dans la petite commune d'Awans (9 200 habitants), en périphérie liégeoise, les élus locaux affrontent souvent plus grands qu'eux, quand ils ne s'affrontent pas entre eux. C'est surtout vrai à Hognoul, incontournable port d'attache commercial régi par " l'Ikeacentrisme ", bien plus que par les décisions de la maison communale. Ici, le temple de l'ameublement aux deux millions de visiteurs annuels dicte les règles de l'attractivité, sans même le vouloir. En quelques années, des dizaines d'enseignes satellites ont investi cet eldorado décentré, que l'on quitte aussitôt par l'autoroute E40 ou par la nationale 3 une fois ses achats terminés. Quitte à s'accommoder de la présence des promoteurs, la commune aurait pu se réjouir de l'inauguration, fin 2014, du Roua Shopping Center, pourvoyeur de nouveaux emplois et de précieuses rentrées fiscales. Mais nous sommes à Awans. Et dans ce bouillant microcosme politique, le consensus l'emporte rarement sur les querelles personnelles.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires