Conditions "choquantes" dans un centre de détention en Irak

02/05/16 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Belga

(Belga) Les autorités irakiennes détiennent des personnes souvent innocentes accusées de "terrorisme" dans de terribles conditions et n'ont pas la capacité de traiter rapidement leur cas, a dénoncé lundi l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International.

Conditions "choquantes" dans un centre de détention en Irak

Conditions "choquantes" dans un centre de détention en Irak © BELGA

Une délégation de l'ONG, comprenant son secrétaire général Salil Shetty, a eu l'autorisation de visiter samedi l'un des centres de détention à Amriyat al-Falloujah, à l'ouest de Bagdad. "Nous avons visité un centre de détention... où nous avons trouvé 700 personnes soi-disant suspectées de terrorisme, confinées et enfermées depuis des mois, a indiqué à l'AFP M. Shetty. "Les conditions de leur détention sont assez choquantes, certains dans un mètre carré environ par personne, sans espace pour s'allonger", a-t-il poursuivi. "Les toilettes sont dans la même pièce, ils reçoivent très peu de nourriture. Les conditions sont juste choquantes dans l'ensemble", a-t-il déploré. Pour Donatella Rovera conseillère pour les situations de crise à Amnesty, le centre -géré par les forces irakiennes du contre-terrorisme- est surpeuplé et compte uniquement quatre enquêteurs pour traiter tous les cas. Amriyat al-Falloujah se trouve dans la vaste province sunnite d'Al-Anbar, dans l'ouest de l'Irak, où les forces de sécurité combattent depuis 2014 les djihadistes du groupe Etat islamique. (Belga)

Nos partenaires