Concours en médecine - La Fédération des Etudiants Francophones satisfaite de la suspension des quotas fédéraux

27/07/16 à 03:53 - Mise à jour à 03:53

Source: Belga

(Belga) La Fédération des Etudiants Francophones (FEF) se dit satisfaite de l'arrêt du Conseil d'Etat jugeant les quotas fédéraux illégaux. La FEF attend maintenant "des décisions courageuses et responsables" de la part de la ministre fédérale de la santé publique Maggie De Block (Open VLD) et du minitre de la Fédération Wallonie-Bruxelle pour l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt (PS).

Le Conseil d'Etat a suspendu mardi le nouveau système de sélection aux études de médecine et dentisterie pratiqué depuis cette année en Fédération Wallonie-Bruxelles pour répondre au contingentement fédéral de praticiens, lui aussi remis en cause par la haute juridiction. Le verdict est applaudi par la FEF qui "ne cesse de marteler que le contingentement fédéral aggrave la pénurie de médecins", indique la fédération dans un communiqué diffusé mardi soir. "La FEF rappelle qu'il est absurde de réduire l'accès à des études menant à un métier pourtant en pénurie en Fédération Wallonie-Bruxelles et récemment reconnu comme tel par le Forem! Plus d'une commune sur deux manque de généralistes et, d'ici dix ans, seuls la moitié des médecins retraités seront remplacés", peut-on lire dans le communiqué. Les étudiants francophones souhaitent voir le système "réformé afin d'offrir des soins de santé de qualité accessible à tous". Ils appellent Mme De Block à "supprimer le contingentement fédéral et à réfléchir à une planification alternative". "Il serait inacceptable de reporter la sélection sur les étudiants en cours de cursus aujourd'hui. Il est temps que les étudiants ne soient plus victimes d'un système qui est tout aussi injuste que dangereux pour nos soins de santé", conclut la réaction des étudiants. (Belga)

Nos partenaires