Concertation sociale: si le gouvernement persiste, qu'il s'en aille

27/05/16 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général de la FGTB, Marc Goblet, a exhorté vendredi le gouvernement fédéral à changer de ligne en matière de concertation sociale. S'il persistait dans son attitude, il devrait s'en aller, estime le syndicaliste.

Concertation sociale: si le gouvernement persiste, qu'il s'en aille

Concertation sociale: si le gouvernement persiste, qu'il s'en aille © BELGA

Dans le contexte d'une tension sociale très forte ces dernières semaines, les syndicats accusent régulièrement l'équipe de Charles Michel de se limiter à une concertation de façade avec les partenaires sociaux. Quand ceux-ci concluent des accords entre eux, le gouvernement les modifie dans des points essentiels, regrette M. Goblet. Et, dans les services publics, soumis à la cure d'austérité budgétaire, la colère gronde. La CGSP wallonne a appelé jeudi à des "actions continues" à partir du 31 mai. "Il faut en finir avec ce gouvernement", a-t-elle lancé dans un communiqué. "J'ai appelé le gouvernement à ouvrir une réelle concertation et à veiller à trouver des accords équilibrés. S'ils restent sur leur ligne, ils n'ont qu'une solution, c'est qu'ils s'en aillent", a déclaré M. Goblet sur le plateau de RTL-TVi. Les mouvements de grève affectent pour le moment la Wallonie et Bruxelles, la Flandre étant touchée dans une moindre mesure. S'exprimant jeudi soir à Anvers, le président de la N-VA, Bart De Wever, a dénoncé des actions à caractère politique, visant le gouvernement fédéral et venant d'une Wallonie à dominance socialiste. "C'est la volonté du gouvernement de soit rompre le front commun, soit faire un problème communautaire. Il y a évidemment des réalités et des sensibilités différentes d'une région à une autre mais je peux vous garantir que, dans les organisations syndicales, l'unité fédérale prime et nous avons d'ailleurs un plan d'action fédéral sur le plan interprofesionnel et en front commun", a souligné M. Goblet. (Belga)

Nos partenaires