Complots au sein de la Sûreté de l'Etat

15/08/14 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Le Vif

Contre-feux, manipulations, intimidations, promotions partisanes, complots... Il s'en passe de belles au sein du service secret. Normal, l'information, c'est le pouvoir...

Complots au sein de la Sûreté de l'Etat

© Belga

La succession de l'administrateur général de la Sûreté de l'Etat, Alain Winants, a donné lieu ces dernières mois à une formidable foire d'empoigne politique. Où il est question de "fuite" téléguidée pour empêcher une nouvelle candidature du patron sortant, de lâchage politique et de manoeuvres particratiques pour se répartir quelques postes-clés. Résultat : la sélection des nouveaux administrateur général et administrateur général adjoint de la Sûreté de l'Etat est une opération digne de figurer dans les annales. Avec ce constat : "Tous les partis ont bien compris que l'information, c'est le pouvoir. Une drogue addictive. Alain Winants a rejoint le cimetière des patrons du renseignement qui, à l'instar du Brugeois Albert Raes, gardent un oeil friand sur les "affaires".

Ces old boys bien tannés dont l'entregent international était précieux dans un univers qui repose sur la confiance et le donnant-donnant. Jusqu'à ce qu'une nouvelle génération les pousse dehors..."


Lire l'enquête exclusive de Marie-Cécile Royen qui raconte les coulisses de cette saga dans Le Vif/L'Express de cette semaine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires